Interview de Laurent Bel, CEO d’App Craft au salon Mobility for Business 2019 qui utilise la solution du studio mobile RoadClipper.

AppCraft en quelques mots

Journaliste : Bonjour à tous. Nous sommes sur le salon Mobility for Business avec Laurent Bel, CEO d’AppCraft. Qu’elle est la story de votre société spécialisée dans les applications ?

Laurent Bel : AppCraft démarre en 2016. On est une structure française avec deux associés. On s’est complètement autofinancé et depuis 2016 on double notre chiffre d’affaires tous les ans.

Des applications sur mesure en fonction des besoins client

Journaliste : Alors comment on vous présente ? C’est une usine à applications avec plein de verticales notamment dans l’événementiel ?

Laurent Bel : On peut dire ça. On a effectivement une usine à logiciels avec une centaine de modules qui vont permettre de créer des applications sur mesure en fonction des besoins des clients. Avec un vertical très important sur la partie event. On va essayer de scénariser l’adoption du mobile en entreprise. On est essentiellement sur du BtoB et on va travailler de cette façon là.

Les différentes verticales de la société

Journaliste : L’événementiel mais également tout un tas d’autres verticales.

Laurent Bel : Absolument, événementiel et puis on a constaté que des clients étaient contents parce qu’on faisait la partie événementielle. Ils nous demandaient après si nous ne pouvions pas faire quelque chose sur la partie RH ou sur la partie insentive des forces de vente. Et du coup on réutilise nos modules pour d’autres usages toujours autour de l’animation de communautés.

Un language hybride

Journaliste : Ce sont de véritables applications développées je crois avec des langages hybrides pour gagner du temps ?

Laurent Bel : On est sur des applications hybrides. Donc sur des déploiements qui sont extrêmement rapides, quelques jours. Puisqu’on peut activer les modules vraiment très très vite et donc effectivement ce sont des solutions hybrides. On va essayer de travailler aussi tous les enjeux d’écoresponsabilité c’est à dire qu’on a certains composants qui sont 100% natif d’autres composants qui sont 100% Web Apps. En fonction du contexte de l’utilisateur, si on a besoin d’être online ou complètement offline on va choisir le type de technologies. On va placer le curseur au bon endroit en fonction du besoin du client.

Journaliste : Justement qui sont vos clients et qui sont vos interlocuteurs chez les clients ? J’imagine que vous ne vous adressez pas aux directions informatiques, vous pouvez parler avec tous les métiers notamment la communication

Laurent Bel : Effectivement, c’est souvent la communication qui nous interroge sur la partie événementielle parce qu’il y a une convention, un séminaire de collaborateurs, de top managers etc.

Avoir une application en quelques semaines, est-ce possible ?

Journaliste : Il peut y avoir une application en quelques semaines là où il aurait fallu peut être des mois de négociations avec la DSI avant ?

Laurent Bel : Quelques semaines ou quelques jours. C’est souvent très rapide. On va pouvoir mettre en place tout le programme, avoir des solutions qui sont très personnalisées pour les utilisateurs. S’ils ont différents ateliers chacun a sur son application mobile les ateliers auxquels il doit participer. Les heures de début et de fin et avec toutes les informations également de logistique. S’ils sont hébergés dans tel hôtels, s’il y a des navettes, s’il y a des trains, des aviosn etc.

Engager les collaborateurs autour d’une application

Journaliste : Et avec un engagement très fort du donneur d’ordre mais également l’utilisateur final j’imagine pour les applications ?

Laurent Bel : Oui, l’idée c’est vraiment d’engager les collaborateurs autour de ces applications mobiles et donc de travailler à la fois la rétention et de travailler aussi sur l’émotion que l’on va pouvoir mettre en place avec les collaborateurs. Donc on a des mécanismes de gamification. On va avoir beaucoup d’interactivité qui vont permettre aux collaborateurs de prendre en main l’application et de se dire que finalement on pourrait utiliser cette application sur le long terme. On est donc aussi en transformation digitale de l’entreprise.

Journaliste : Faire disparaître le code et faire émerger l’émotion. Merci Laurent Bel pour ce témoignage, directeur d’AppCraft.


RoadClipper-le264

Connaissez vous le RoadClipper ?

C’est un studio mobile qui se déplace sur vos évènements

Dynamisez votre événement et rendez-le interactif grâce à notre studio vidéo mobile.

Offrez à vos clients la possibilité de repartir avec leur interview sur clé USB

Possibilité de proposer votre émission en direct live sur les réseaux sociaux ou, par exemple, YouTube.

Bénéficiez d’un service tout-en-un, sans aucun supplément.


Le studio vidéo 264

Situé au cœur du triangle d’or parisien, notre studio vidéo à Paris 8, Le 264, vous accueille dans un espace aménagé de qualité. En effet, vous pouvez confier la réalisation de vos émissions, vidéos de communication internet et externe à notre équipe. Tournez vos vidéos en direct et diffusez-les en live sur internet. Contactez vite l’équipe du studio vidéo le 264 à Paris 8 et organisons votre prochaine session de tournage ensemble !