Les nouveaux terminaux en 2019

Journaliste: Bonjour à tous. Nous sommes sur le salon Mobility for Business 2019 avec Jean-Baptiste Piketty qui est directeur commercial chez Orange Business Services. On a beaucoup informatisé de cols blancs ces 30 dernières années. Est-ce qu’on peut dire que l’un des grands enjeux du moment c’est d’informatiser les cols bleus? Et de les accompagner notamment sur ces nouveaux terminaux que sont les smartphones.

J-B Piketty: C’est exactement ça. En fait quand on regarde aujourd’hui la population active française, seul 40% des employés utilisent tous les jours un PC. Le PC n’est pas adapté à la situation de travail de beaucoup de travailleurs. Je prends l’exemple par exemple des infirmières, des facteurs, des chefs de rayon dans un grand magasin. Souvent quand on parle de digitalisation des entreprises, c’est un concept un peu flou. Et in fine, la première étape de la digitalisation c’est de faire rentrer dans l’IT des populations qui jusqu’à présent n’y étaient pas. Par exemple on a travaillé pour un grand client du Retail dans le nord de la France qui a 220.000 employés à travers le monde et seulement 80.000 PC parce que l’ensemble des autres métiers la caissière etc. Le chef de rayon ne peut pas utiliser un PC, ce n’est pas adapté à cette situation de travail. Donc ces populations seront informatisées finalement à travers le smartphone ou bien le projet facteo de la Poste qui a été fait aussi dans ce sens là.

Les propositions d’Orange Business Services

Journaliste: Concrètement que propose Orange Business Services? C’est de la gestion des flottes de terminaux? C’est des prestations en matière de sécurité ?

J-B Piketty: Alors on a tout un portefeuille de prestations pour accompagner les clients en suivant leurs différents besoins. Il nous semble que le socle pour avoir une stratégie autour du mobile est effectivement de gérer sa flotte mobile. Mais d’un point de vue IT pas d’un point de vue administratif. D’un point de vue IT donc on est le premier intégrateur en France sur les solutions de ce qu’on appelle le Device Management, historiquement ou d’entreprise Mobility Management mais in fine il faut quand même rajouter un certain nombre de choses pour que ça soit efficace. Par exemple une suite collaborative comme G suite ou Office 365, déposer des applications qui vont effectivement concrétiser le gain de productivité au niveau de ses différents employés. Sécuriser l’ensemble avec Orange Cyberdéfense et pour des clients qui y verraient un intérêt mais qui auraient du mal à identifier les différentes poches de productivité, on travaille étroitement avec Orange Consulting qui peut aussi accompagner dès l’amont nos clients dans cette démarche.

L’évolution du poste de travail

Journaliste: On a beaucoup cité le groupe Orange mais vous êtes agnostiques en matière de réseaux?

J-B Piketty: Alors dans ces activités en termes d’intégration, tout à fait, c’est à dire que nos clients, je citais ce grand client du retail du nord il est dans 14 pays dont la Chine par exemple où nous ne sommes sommes pas opérateur. Nécessairement on doit être capable d’accompagner ce client dans l’ensemble de son projet à travers le monde et sur l’ensemble des opérateurs. On voit un autre mouvement, aujourd’hui on voit – pour faire très rapidement – la gestion du poste de travail qui évolue pour ressembler de plus en plus à la gestion des smartphones. Or les postes de travail sont encore aujourd’hui essentiellement Wi-Fi. Donc on gère des terminaux connectés à Orange aux réseaux Orange, à d’autres réseaux opérateurs mais aussi les terminaux Wi-Fi.

 Le Bring Your Own Device

Journaliste: Comment vous gérez des utilisateurs finaux qui détournent qui utilisent leur terminal personnel. C’est ce qu’on appelle le Bring Your Own Device le BYOD c’est un défi lors de déploiement.

J-B Piketty: C’est plutôt un défi pour nos clients et on est prêt à les accompagner pour relever ce défi. En fait il y a deux enjeux par rapport à ça c’est permettre la sécurité des données de l’entreprise sur un terminal qui n’appartient pas à l’entreprise et où ce n’est pas la propriété mais il y a aussi le pendant : c’est garantir la sécurité des données de l’utilisateur par rapport à son entreprise. J’ai peut être pas envie que mon utilisateur sache que je suis sur Tinder ou j’ai Mister Goodbeer sur mon téléphone. Donc il faut bien gérer ces deux solutions. De plus on voit aussi ce phénomène la arriver dans le monde du poste de travail notamment avec des macs c’est à dire que les entreprises aujourd’hui sont très orientées autour de Windows. Donc on aide aussi les entreprises à reprendre la gestion des macs Bring Your Own Device. Pour en avoir une gestion plus sereine en entreprise à travers ces solutions.

Journaliste: Merci Jean-Baptiste Piketty d’Orange Business Services.

J-B Piketty: Merci beaucoup.