Interview d’Arnaud Affergan, de la société Rayonnance Technologies au salon Mobility for Business 2019 qui utilise la solution du studio mobile RoadClipper.

L’historique de Rayonnance Technologies

Journaliste : Bonjour à tous. Nous sommes sur le salon Mobility for Business avec Arnaud Affergan, responsable des solutions mobiles de Rayonnance Technologies. Est-ce que vous pouvez revenir sur l’historique de cet intégrateur spécialisé dans les solutions mobiles qui est là depuis le début de Mobility for Business et qui était même là avant sur le salon Mobile Office depuis 17 ans je crois ?

Arnaud Affergan : Le salon depuis 2004 et Rayonnance depuis 2002. Cela fait donc 17 ans. On est spécialisé dans tout ce qui est mise en place de projets mobilité entreprise. Alors on équipe à la fois au niveau logiciel avec nos propres applications et également au niveau hardware les différentes populations nomades. Puis, nous allons équiper tout ce qui est Transport et Logistique, Field Force Automation. Mais également les techniciens de maintenance et contrôleur qualité auditeur. Puis on va équiper tous les vendeurs pour la digitalisation de la surface de vente. Depuis 17ans, on fait donc 30 millions d’euros de chiffre d’affaires et 90 personnes aujourd’hui.

Le software, un élément de différenciation

Journaliste : On disait intégrateur, vous proposez le hardware de partenaire mais c’est votre propre software. C’est un vrai élément de différenciation.

Arnaud Affergan : Tout à fait, comme nous travaillons surtout avec des grands groupes, des grosses PME et des grands comptes. Nous avons pris le parti, au niveau du logiciel, de faire du spécifique. Mais cela ne veut pas dire qu’on part de la feuille blanche. On a énormément de trames existantes. Mais on va adapter les process métiers par rapport aux besoins de nos clients et des spécificités. Par ailleurs nous somme éditeur de notre propre middleware harmonie qui est une plateforme de synchronisation et de MDM depuis 2002.

La mobilité est-elle clé et stratégie ?

Journaliste : Qu’est ce qui a changé en 17 ans dans cette industrie dont vous êtes un des pionniers ? Est-ce que l’équipement des professionnels voir l’équipement des clients finaux a bouleversé la donne ?

Arnaud Affergan : Ce qui a changé, c’est qu’il y a 17 ans lorsque l’on a commencé, durant plusieurs années nous étions des pionniers et on évangélisait nos clients. En disant, vous pouvez faire ça, cela serait une bonne idée de faire ça dans votre métier. Aujourd’hui, tous les dirigeants et les décideurs ont un smartphone dans la main ils imaginent donc très bien ce que font leurs collaborateurs nomades.

Parfois ce sont eux qui nous challengent et donc c’est intéressant qu’ils pensent à des innovations auxquelles on n’aurait pas encore pensé. Par ailleurs nous faisons de plus en plus de choses dans les applications métiers pour nos clients. Là où avant on dématérialisait quelques rapports papier. Aujourd’hui la mobilité est vraiment complètement clé et stratégie. Il y a des projets à l’époque de quelques dizaines de milliers d’euros qu’on faisait, qui aujourd’hui sont très souvent des projets de plusieurs centaines de milliers d’euros voir de plusieurs millions d’euros qui sont complètement clés dans l’entreprise.

La digitalisation des grands groupes

Journaliste : On peut citer des cas clients récents ?

Arnaud Affergan : On a par exemple déployé toute la logistique d’Intermarché entre leurs entrepôts et leurs super, hyper. Pour gérer toute la traçabilité des livraisons des contenants du sec du frais. C’est donc un très gros projet avec plus de 2.000 livreurs équipés sur toute la traçabilité des livraisons Intermarché. On déploie actuellement tout l’encaissement mobile dans les boutiques Orange un peu à la manière de l’Apple Store avec un iPhone. Puis l’encaissement mobile Ingenico pour dématérialiser vraiment et avoir le process de personal shopper.

On a également fait ça dans les boutiques Dior où on a déployé tous les vendeurs dans toute l’Europe et également dans les boutiques Camaïeu. Un des nouveaux marchés qu’on a et que l’on n’avait pas il y a 15 ans, c’est la digitalisation du vendeur et du point de vente avec l’omnicanalité. Il faut alors que le vendeur ait de l’information sur son stock magasin, sur le stock disponible sur le Web et également dans les autres magasins. Pour pouvoir donner au moins autant d’informations au client que le client peut en avoir chez lui ou bien sur le web et également sur son smartphone.

Journaliste : Très bien merci pour ce témoignage. Merci Arnaud Affergan de Rayonnance Technologies.

RoadClipper-le264

Connaissez vous le RoadClipper ?

C’est un studio mobile qui se déplace sur vos évènements

Dynamisez votre événement et rendez-le interactif grâce à notre studio vidéo mobile.

Offrez à vos clients la possibilité de repartir avec leur interview sur clé USB

Possibilité de proposer votre émission en direct live sur les réseaux sociaux ou, par exemple, YouTube.

Bénéficiez d’un service tout-en-un, sans aucun supplément.


Le studio vidéo 264

Situé au cœur du triangle d’or parisien, notre studio vidéo à Paris 8, Le 264, vous accueille dans un espace aménagé de qualité. En effet, vous pouvez confier la réalisation de vos émissions, vidéos de communication internet et externe à notre équipe. Tournez vos vidéos en direct et diffusez-les en live sur internet. Contactez vite l’équipe du studio vidéo le 264 à Paris 8 et organisons votre prochaine session de tournage ensemble !