Interview de Denis Berger, Chief Marketing Officer chez Olympe au salon Mobility for Business 2019 qui utilise la solution du studio mobile RoadClipper.

L’historique d’Olympe

Journaliste : Bonjour à tous. Nous sommes sur le salon Mobility for Business 2019 avec Denis Berger. Bonjour Denis Chief Marketing Officer de Olympe. Pouvez-vous nous nous présenter en quelques mots l’historique de cette société suisse ?

Denis Berger : C’est en fait Laurent Chatelanat qui est le fondateur d’Olympe, à Lausanne en Suisse près de l’université technologique de Lausanne. L’histoire d’Olympe est liée au fait qu’il avait fait une thèse de Master avec l’inventeur du langage Scala, un langage très connu. Il s’est dit qu’il fallait vraiment faire quelque chose pour simplifier le développement logiciel d’une manière générale. Donc l’idée de la plate-forme c’est de simplifier le développement applicatif pour les entreprises.

Une plate-forme limitative

Journaliste : C’est ce que l’on appelle une plate-forme low-code. Il y a un peu de code pour les développeurs mais on peut tout de même la prendre en main même si on est pas un informaticien.

Denis Berger : Effectivement, c’est un petit peu limitatif en tout cas pour ce qui est d’Olympe. Nous on dit plutôt que low-code c’est une fonctionnalité d’Olympe, c’est la partie développement visuel. Souvent ces plate-formes sont assez limitées car elles permettent de faciliter le développement de Front-End. Mais en fait cela permet d’adresser tout l’environnement applicatif d’une entreprise Front-End et Back-end. Beaucoup plus loin avec une architecture distribuée pour déployer de l’applicatif en entreprise.

Une plate-forme séparée en deux composants

Journaliste : Les informaticiens ne seront pas frustrés, ils pourront quand même mettre les mains dans le code si nécéssaire. Côté front end c’est une plate-forme qui permet notamment de générer les applications natives sur smartphone pour tout un tas d’usages.

Denis Berger : Ce n’est pas limité aux smartphones parce que l’on se rend compte que pour les entreprises, leur smartphone n’est qu’un support. D’où l’idée on peut aller du Dashboard global pour monitorer tout un réseau d’une entreprise aux entreprises et aux applications desktop. Et puis effectivement jusqu’aux téléphones mobiles mais également d’autres Device de type IOT peuvent être intégrés dans l’écosystème applicatif. L’idée c’est que cela ne frustre pas les développeurs parce que l’on a séparé la plateforme en deux composants. Un qui s’appelle Code et l’autre qui s’appelle Draw pour les gens du business qui peuvent déjà créer de l’applicatif sans code et elle voit le résultat en temps réel.

Les clients d’Olympe

Journaliste : Qui sont vos clients ? Est ce que ce sont des déçus des ESN ou des éditeurs qui proposent des solutions sur étagère ?

Denis Berger : C’est parfois ça mais c’est aussi parfois déçu de ce qu’ils ont vu en entreprise ou vécu sur les longs cycles de développement. Le fait qu’ils ont toujours des bonnes idées, ils travaillent dans l’entreprise depuis des dizaines d’années, ils savent ce qu’il faut faire. Dès qu’il s’agit d’exécuter on leur met des barrières, on leur dit ce n’est pas clair ce que vous me demandez ça va coûter trop cher donc on arrête les idées.

Un outil réalisable rapidement

Journaliste : Six mois de cahier des charges, des dizaines ou des centaines de milliers d’euros d’investissement, c’est donc frustrant. Et là avec votre solution on peut avoir un outil qui tourne en quelques semaines ?

Denis Berger : Voilà exactement. Typiquement c’est en quelques semaines une équipe innovation, une problématique, une idée. Ils veulent la valider en deux trois semaines et ils ont cette nouvelle application. Ensuite c’est avec les équipes plus architectes IT qui elles ont ces problématiques d’intégrer tous ces systèmes existants et d’innover au dessus, de construire quelque chose de flexible.

Les clients d’Olympe

Journaliste : Quels sont vos clients ?

Denis Berger : Donc nos clients sont principalement des multinationales dans différents domaines. Cela va de la logistique pour ce qui est des applications de type Industrie Automation à des applications plus Front-End customer experience là par exemple Givaudant l’un nos clients avec une application High-End qui a réinventé la façon de créer des parfums. Et puis sur le domaine industriel c’est plutôt par exemple un acteur de la logistique de conteneurs industriels qui a permis d’automatiser toute cette chaîne à travers le monde. De gérer tous ces conteneurs intelligents et d’apporter des Dashboard et des applications mobiles pour les différents opérateurs.

Journaliste : Un véritable couteau suisse de nouvelle génération merci. Merci à vos.


RoadClipper-le264

Connaissez vous le RoadClipper ?

C’est un studio mobile qui se déplace sur vos évènements

Dynamisez votre événement et rendez-le interactif grâce à notre studio vidéo mobile.

Offrez à vos clients la possibilité de repartir avec leur interview sur clé USB

Possibilité de proposer votre émission en direct live sur les réseaux sociaux ou, par exemple, YouTube.

Bénéficiez d’un service tout-en-un, sans aucun supplément.


Le studio vidéo 264

Situé au cœur du triangle d’or parisien, notre studio vidéo à Paris 8, Le 264, vous accueille dans un espace aménagé de qualité. En effet, vous pouvez confier la réalisation de vos émissions, vidéos de communication internet et externe à notre équipe. Tournez vos vidéos en direct et diffusez-les en live sur internet. Contactez vite l’équipe du studio vidéo le 264 à Paris 8 et organisons votre prochaine session de tournage ensemble !